Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 avril 2015

Enjeu. 8/8

Avant la bataille, un rien les protège, ils vont agoniser bien longuement, et nous serons empressés au soir des funérailles. Un jeu de pierre et de bois, des cœurs perdus à l’ombre de grands arbres, une victoire sur rien, un temps pour rien, les agonisants, les éraflés, la vie tenue avec deux cannes.

Le jeu du temps, la vie perdue, plongés dans l’inconnu, et rien, pour en tirer les regrets.

04 Août 2014.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.