Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 avril 2015

Enjeu. 1/8

Un jeu de pierre et de bois, des cœurs perdus à l’ombre des grands arbres, en visite, obstinément. Je perds, je chante et tu retiens le souffle, le temps et tout te tourmente. Tu es venu, tu es serré, tu finirais même par rire, au loin, à l’ombre, en corps éloignés, au tournant la vie te tourmente.

04 Août 2014. 

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.