Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 mars 2015

Oh, perdu, éloigné. I, 6/6

je crains, je crains et puis il n’y aura plus rien à protéger, il faut lâcher les chiens sur ces troupes, petits, petits, ils parlent et à l’aise se remémorent un temps gagné, un temps perdu, une effroyable sensation, la vie avance, ces enfants jouent dans leur mare vers et boue tout en mélange le pied étalé.

04 Août 2014.

07:01 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.