Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 mars 2015

Oh, perdu, éloigné. I, 2/6

et s‘articule, les corps dans l’eau, les toiles qui serrent, tout ruisselant, tout en chansons. Sans boire, il fait chaud et tout est une, bien sûr, tout est une affaire, oh, allons-y, compliquée, d’enfants au bord de la mare, de jeunesse au bord de l’eau, de cailloux trop blancs, tout chauffe et se conduit,

04 Août 2014. 

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.