Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 mars 2015

4/8 D’un sourire, nous vous abattrons.

Leur linge, et toi, aimes-tu la dentelle, un soupçon d’oubli et de fraîcheur, de feu au corps et de lacets détendus, et de lait aussi sur la plage, rupture impromptue, oubli imaginé et calme enfin, tout vient, tout tient et plus rien ne s’arrache, nous sommes enfin aux premiers jours, aux dernières émotions.

02 Août 2014.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.