Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 février 2015

Tout, un œil. 8/8

Tout avancerait, tout le comprendrait et tout mentirait aux oiseaux, enfants posés, corps étendus, sans cesser, sans rompre rien, sans drame, sans raison, sans retenue, dominé, il se défait, il s’incline, il est tenu, il est posé, il cherche, tout égratigne.

26 Juillet 2014.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Pourquoi aux épaules
______________________ entre
tomber et donner
soir et matin
______________________ être
______________________ sur terre
______________________ accompli
______________________ changé
au travail des ombres
pierres en morceaux
tout égratigné
_______________________ avancer

Écrit par : Maria-D | 08 février 2015

Les commentaires sont fermés.