Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 novembre 2014

Et cependant. 1/8

Et cependant, il va venir, de tout il viendra, en bonds, comme une attaque, comme un point volant, une histoire en deuil au dessus des nuages, dans l’ardeur et le vent. Et cependant, pour ne pas perdre la suite, une idée après l’autre, il accueille un regard posé sur l’eau, il y viendra.

18 Juillet 2014. 

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

LE TOUR DE L'IL

ou un regard
sur le labyrinthe
"Plus loin - Ailleurs"
parcouru
tracé
et "fatigué"
jour après jour
par Michel Chalandon



Un hombre se propone la tarea de dibujar el mundo. A lo largo de los años puebla un espacio con imágenes de provincias, de reinos, de montañas, de bahías, de naves, de islas, de peces, de habitaciones, de instrumentos, de astros, de caballos y de personas.

Poco antes de morir, descrube que ese paciente laberinto de líneas traza la imagen de su cara.

Borges

epílogo de El Hacedor (31 octubre de 1960)

Un homme s'impose la tâche de dessiner le monde. À mesure que les années passent, il peuple un espace d'images de provinces, de royaumes, de baies, de navires, d'îles, de poissons, de lieux d'habitation, d'instruments, de chevaux et de personnes.

Peu de temps avant de mourir, il découvre que ce patient labyrinthe de lignes trace l'image de son visage.

(traduction jjd)

Écrit par : dorio | 29 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.