Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 novembre 2014

Parfum perdu. 4/5

Le cœur ouvert, ils traînent et tremblent, un avenir, une saison et un temps plus encore pour retenir et supporter le parfum des feuilles froissées, oiseaux surpris, mêlez vos plumes, supportez et gagnez au hasard. L’ombre des retours et des flammes lentement joint un œil à l’autre.

En bouquet, une pincée, un souvenir, tout s’abandonne, la main conquise, le dos croisé, le cœur perclus, tout attire et tout plairait : les bois, les vallons, collines abandonnées, il reste encore à en dire, pour en finir, pour supporter et tenir la fermeté, le temps, le clair, la vengeance. Tout attire et plait.

16 Juillet 2014.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.