Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 novembre 2014

Oiseaux innocents. 5/7

Boue sèche et herbes mortes, j’avance en sol perdu, j’hésite en songes tristes. Il est venu avec le hasard, il part avec des certitudes, perdu. Oiseaux innocents, volez encore, poussez au ciel une petite plainte, rompez l’air et frôlez les âmes errantes. Où finit ce jour, un bien recommence.

15 Juillet 2014.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

j'aime bien, de temps en temps, venir respirer vos mots, ça fait du bien aux oreilles et à l'âme.
Ici, c'est votre "rompez l'air" qui m'a jeté, allez savoir pourquoi, sur les vers de Paul Valéry :
"Rompez, vagues! Rompez d'eaux réjouies
Ce toit tranquille où picoraient des focs!"
C'est ce que j'aime en poésie, tous ces pas de côté qui nous jettent hors des lignes tracées, des imaginaires.

Écrit par : Philippe Ibars | 12 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.