Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 septembre 2014

Paysage tragique. II 4/5

Des éclaboussures : temps précieux de la ferveur, si tout tu détestes et si tout t’ennuie, avale encore du silence et crache tous les serpents. Tu es venu et tu oublies, il y a dans cet air qui danse un écho noir, des goûts anciens, de la volonté, des mensonges nombreux et enfantins, ils sont assis.

Ils sont, debout ils finissent la nuit, au jour perdu, au jour content, ils se démènent et ils arrivent. Il y aura toujours des erreurs, du passage, des mots un à un répétés. Il y a toujours des vérités à dire, du mal à oublier, de la flamme, des fleurs si belles sur les cailloux, les jeunes gens, la chair meurtrie.

18 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.