Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 août 2014

Chaque marche. 3/4

A la montée tout est envolé, tout est appliqué et sensible, le cœur, les yeux, les doigts sur chaque marche et je frotte le haut de la porte, il n’y a plus de grains, un travail accompli, une maison fraîche, tout avance et tout se mêle, les yeux, la main, le cœur, tu dors en haut des marches, toute nuit accomplie.

Le poids, le vent, les cris, la soif et la fatigue, toutes choses dues et racontées, j’avance vers ta nuit et j’entends la pauvreté, tout est abandonné, tout est en pleur et je serre, le bois, la volonté, le temps, la bouche ouverte, on se plie, on déclenche et en haut, tout en haut, on a compté les doigts.

18 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.