Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 août 2014

Chaque marche. 2/4

Les yeux ouverts la bouche ronde, tout meurt dans l’escalier. Après, il en faut un peu plus pour y être d’avantage, plus, de sanglots, plus, d’espérances, la vie s’en va, il avance et tourne une marche sur l’autre, dans l’escalier, un pas et tout avance, la vie, le temps, l’espoir et confiance, il pense bien.

Il chante bien des plaintes, cœur de velours et voix sucrée, il pose un doigt à chaque marche, le désir est mort dans l’escalier, rien à entendre, je tourne et je pose les doigts un à un sur chaque marche, le désir est saisi et tout est oublié, on avance, on bat, on crie, on en mourrai d’ennui et d’incertitude.

18 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.