Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 août 2014

Fils tendus, les belles érections.

Simplement, le linge au vent tient les pinces, des couleurs choisies et des corps qui réclament.

La vie, les fleurs, le ciel bleu, la joie, ils viennent et tout s’envole, le cœur ému, l’herbe foulée, ils en reviennent, ils en inventent des ardeurs, de la confiance, des silences joyeux.

Le fil, un fil, des fils, croisés, les vallons, les collines, les marais, le monde et sa mesure, à tirer sur les formes et sortir, loin plus haut, le ciel, les branches et ce qui bouge, les oiseaux et les galets, les cœurs environnés, pour les corps qui réclament.

Au fond, au loin, vallons, collines et cœurs amoureux, ils tissent, ils signent, tout tient encore, le pourquoi, le quand même, la mer et les étangs, le vallon.

Ici, on voit la vie à travers les nuages, le vallon reposé, le ciel cambré, plaines et collines, et corps enlacés.

Ils se placent, ils se devinent, ils vivent fort et vont changer, oiseaux serrés, mains écartées, ils se remuent et tirent, ils sont au fil et trament la liberté.

Les yeux au fond, la simplicité même, regarde et serre, prends et déplace, tout est dit, tout est fait.

Il a posé ses mains et serré sa ceinture, le cœur est au centre et pour la vie et les corps qui réclament, sans cesse.

Toujours est recommencé.

Entre la terre et les formes, la clarté, posé à mesure, le monde est grand, il dit, des yeux, des cœurs, des voix, au paysage.

Tout est à remplir, à entendre, à parler au loin, il peut venir le moment de la vérité, les simples, herbes simples, seulement, à voir et cueillir et seules elles cherchent.

Ici à travers les nuages, on voit la vie, tout invite et tout aimerait, tout est ouvert, tout est le même et le soleil se lève.

Pour les corps qui réclament, le fil, un fil, les fils, et rives et vallons et ombres chères, on a le monde à sa mesure.

Le seul, il vaut le plus grand et la forme pour tout redire.

J’irai tendre au jour son miroir, simple, simplement, un vallon, une colline de fils trouvés.

15 Août 2013.                                                                          

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.