Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 août 2014

Idoménée. IV /IV

IV

Il boite et il halète, il fait trop lourd, il fait trop noir. Il avait à l’horizon un point en fuite, et tout reste en place. Il ne trace plus, rien sur le dos, rien dans les mains, la vie est serrée, rien ne respire, il faudrait percer et ouvrir, ouvrir enfin, enfin.

La brise montera, il a dans le cœur une eau bien amère. Il est calme, il est sous les branches, il est nouveau, il s’arrache de l’aube. Il a l’horizon. Il a bu à chaque flaque et contemplé le monde. Il est calme, il a un point en fuite. A l’horizon tout est en place. 

Il ne tracerait rien, je ne tracerais rien.   

14 Août 2013.                                                                 

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.