Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20 août 2014

Idoménée. III/IV

III

Tout est brisé, tout est à moudre, le pain, la vie, les fleurs et la cendre. Le pied est lourd, la bouche est vague, rien ne dit, plus ne tient.

Il ira loin, il ira seul, il posera ses mains au sable, et comptera les grains un par un, pour comprendre. Tout apparait au regard, il est épuisé et sincère, lavé et dépouillé. 

Sur rien il va, sur tout il tient, il cherche l’air et trouve la poussière, regard croisé, tout part et ne reviendra pas, sans force, sans désir, le cœur est lourd, la bouche est dure, sur la terre et sur les eaux, au monde seul et sans armes, il dépose une offrande pour que vienne enfin la liberté.

14 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.