Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 août 2014

Idoménée. I/IV

I

Le ciel levé, tout le trouvera, un chemin de souvenirs fragiles. L’esprit n’est pas tranquille, sa mort veille, en tournant, il tient encore le temps bien loin devant, sa vue est pleine, les nuages montent et tout descend, il tire un cœur et oublie l’autre.

J’attends et je commence, les images, les yeux, le sillon d’une grande fatigue, je suis au bout, hors de portée, hors du temps, hors du flot, j’ai dans le cœur une eau amère.

Rien ne s’achève à ses réponses, les chansons entassées, tout défile, le regard perdu, en attente, la liberté viendra. Sur la pente, sur le rocher, au bord des gouffres, sous les arbres, le sel aux yeux, la soif et la fièvre, tout est à l’infini.

14 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.