Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 août 2014

Parce que, quand même. 3/5

Des nuits parfois sans repos, une feuille, une autre, un rayon, du ciel bleu, une épine plantée, au centre des remous. Tu vas, tu viens et tu te harcèles, mouches, moucherons, insectes, vous en êtes témoins et garants. Une épine, une piqure, une brûlure, le mal peut revenir et tout advient.

La joie, la soif, le recueillement et la consécration, avance et vois, tu espères encore et pour longtemps, tu donnes du soleil, tu organises l’ombre, le ciel est suspendu, la clarté est vive, tout rayonne, on pince, on boit, on chante et tout irait bien et tout finit. Commence, contente toi, abonde.

12 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.