Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03 juillet 2014

Ô. 4/7

tu romps tes amarres et tu ouvres la boîte, le cercle est accompli, la source est trouvée, il est enfin d’ici le flacon des odeurs et tu débouches, tu respires et tu tiens le fil serré des frissons fragiles. Tu vas d’un souffle tendre à une terrible idée. Si le temps est un peu à l’ombre, tu es préservé. 

06 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.