Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 juin 2014

Pourtant il en reste. 6/8

sèche le reste du chagrin, larmes endormies et muettes à toujours, sans fin. Sans fin encore, on reprend et on grave, un nom, un nom, une espérance, le temps a fini, la peau est vieille maintenant et on ne souhaite plus de retour, plus de phrase, le silence. Tout existe et tout est posé à la fenêtre,

05 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.