Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 juin 2014

Pourtant il en reste. 5/8

encore avant de pleurer, tu tourneras encore sur la route. Derrière les enfants attendent et tu soigneras ton chagrin, la nuit venue quand tout sera en ordre, le plus précieux en sécurité et tu accepteras l’entrée dans le silence éternel. Plus un mot et aucune question, le temps souffle et le vent

05 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.