Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 mai 2014

Ni roi, ni chantre. 5/8

lus, bien mal, bien mal compris, la chanson lente, lente, toujours lente, des droits et des devoirs, voici le port, voici l’île, voici la coupe et puis voici un cœur, on disait qui bat, qui bat, je sens mon cœur qui bat et ne sais plus pourquoi, il bat. Il battait pour vous, pour tous, plus rien n’existe et

01 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.