Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23 mai 2014

Ni roi, ni chantre. 1/8

S’ils n’entendent rien, s’ils n’écoutent rien, j’écoute et j’entends le râteau sur les pierres. Pendant qu’ils s’épuisent à dire non, qu’ils refusent le partage et la compassion, humblement et une à une, je ramasse des feuilles sèches sur le gravier. Je dis au ciel pendant que le vent s’épuise, la

chanson lente, toujours lente, du râteau sur les cailloux, fleurs roses et feuilles vertes, je joue au bleu dans l’air qui souffle, vent épuisé, un fardeau de feuilles. Je coupe et je taille, coupe et recoupe, toujours on nettoie, pour entendre sur le sol, le gravier, le son du râteau qui tinte.

01 Août 2013.

07:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.