Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 mars 2014

Plume volée et inutile. 2/9

Le corps tendu dans l’ombrage, rires et candeurs, seul pourtant, arraché à l’aurore, découvert, saisi au temps et à la peur, courbé et menteur, la nuit perdue le matin, arrache des cris sombres. Une peur et un temps à ne rien dire, pour ne rien faire et achever d’un trait l’ennui d’une plume volée, les mots inutiles.

18 Juillet 2013.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

"Cette plume avait-elle une âme ? qui le sait ?
Elle avait un aspect étrange ; elle gisait
Et rayonnait ; c'était de la clarté tombée."

Écrit par : Maria-D | 01 mars 2014

Les commentaires sont fermés.