Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 février 2014

Comprendre, oh de rouge vêtu. 2/10

Sans être effarouchés, sans, être suspendus et regardés, au flanc, posés sur rien, en haut et tout bas aux enfers, dans l’ornière, face aux pierres cachées. Descendues et remontées, à polir, à poncer, à croire et reformer.

Pour y tenir encore pour y entendre les blessures.

17 Juillet 2013.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.