Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04 février 2014

Que tout. 2/8

Au revers des manches, à la doublure. Il se tient haut, il remonte les yeux et le cœur sans raison, en joie sereine. Envolez-vous enfants venus, tournez aux cieux, défaites la marche un pas après l’autre, une erreur avant l’autre. Un élan en souvenir, ils sont enfuis au ciel et aux roseaux perdus, sans.

16 Juillet 2013.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.