Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 janvier 2014

Vague, vague. 6/11

L’eau sans cesse, tout est immense, tout se déplace et tu comptes la nuit. La main se lance, le cœur ému, il tourne sur le dos, il chante dans le jour, le jour au jour soulevé, une sensation.

Tu te lances et tu accroches le cœur au bout du doigt.

15 Juillet 2013.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

La part du ciel, eau et lumière, tout se déverse, la mer sans fin, la nuit emplie d’étoiles. Il chante et souffle le voile du jour.

Accroche-cœur, émoi du temps.

Écrit par : Maria-D | 28 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.