Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 décembre 2013

A recommencer. 4/6

De ces petits, de ces petits sur le chemin, ils ne font rien, ils abandonnent et tout suspendent, le vol, le temps et l’âme. Aux cailloux, aux branches écorcées, le cœur enrubanné, la bouche sans attache, ils se démêlent et posent au loin, bien loin, un cœur fendu. La poudre des saisons, blancs matins perdus de feu, de cendre, sang et flammes aux rochers, sentiers battus et cœurs tendus.

15 Avril 2013.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.