Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 novembre 2013

Semé et noué. 8/11

Dans la pente, vers le ciel, vers l’éclat, le jour et la ferveur des souvenirs, les images mêlées crèvent en bulles et défont la surface. Il reste bien plus de sauvagerie que de douceur et de patience. A la surface ils sont, ils sont effondrés, ils sont épuisés étrangers en tout lieu et absents sur chaque terre. Le bien reçu et dispersé, les abeilles aussi meurent de soif.

21 Août 2012.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Dans le creux de la vigne, le vin rit, il est prosternation, il est le souvenir, les images dans le cri. Le monde est barbarie, la douceur est absente. Sur la surface de l’eau le poème s’inscrit, en ocre et en ami. Les pierres et les semences glissent entre les stries.

ici, il fait si froid, il gèle cette nuit... il est bon de lire la chaleur du mois d'août à Franquevaux belle nuit

Écrit par : Maria-D | 27 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.