Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 novembre 2013

De l’exil, il cherche, il trouve. 5/8

Ils étaient au partage, ils sont à la rancune, ils étaient aux douleurs, ils sont aux corps repus, ils sont, ils sont et lourds et tristes et rien ne les fera venir, ni changer, ni monter, ils sont à pincer.

L’eau est terrible, nous n’en voulons pas, fuyez, fuyez nymphes et faunes, abandonnez ce peuple douloureux aux insectes, des insectes ils disaient la mangeance*, laissez les dévorer, rompre et recommencer sans remord.

17 Août 2012.

*En Camargue, en petite Camargue et donc a Franquevaux, on dit "mangeance" pour toutes les vermines qui l'été harcèlent les chevaux.

 

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.