Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 novembre 2013

Marches lourdes, à chaque pas. 6/9

Il tient à dire quand même, quand même, parce que quand même, ce sont toujours les mêmes qui font des efforts et nous donnons et nous perdons, étendus sous l’ombrage, nous avançons, nous réglons tout, nous sommes dans l’indifférence, dans l’escalier il y a trop de cœurs jaloux, amant, tandis que tout sommeille.

16 Août 2012.

10:00 Publié dans texte | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.